• Dormez-vous debout?

    • Somnolence et endormissement diurnes sont peut-être reliée à l'apnée du sommeil L’échelle de somnolence d’Epworth est un instrument simple et fiable qui est utilisé à travers le monde depuis 1991. Ce test fut développé par le Dr Murray Johns de l’hôpital Epworth à Melbourne en Australie.
    • Ce test vous permet d’évaluer votre niveau de somnolence pendant la journée.
    • Ce test vous indique aussi si votre degré de somnolence pourrait justifier une visite chez le médecin et une évaluation plus approfondie pour diagnostiquer un trouble respiratoire du sommeil.
    • Le test comporte huit questions et se remplit en moins d’une minute.
    • L’échelle d’Epworth ne fait que quantifier la somnolence subjective (interprétée par le patient) qu’elle soit associée ou pas à un trouble du sommeil et ne doit pas être considérée comme un test de dépistage de l’apnée du sommeil. (2)

    Questionnaire d’auto-évaluation et de dépistage Epworth

    Vous pouvez utiliser ce formulaire pour évaluer votre niveau de somnolence durant la journée. Voici quelques situations relativement usuelles, où vous devez évaluer le risque de vous assoupir. Lorsque vous vous retrouvez dans les décrites ci-dessous, quelles sont les probabilités que vous somnoliez ou que vous vous assoupissiez ou vous endormiez (pas simplement que vous ressentiez de la fatigue)?

    Si vous n’avez pas été récemment dans l’une de ces situations, essayez d’imaginer comment vous auriez réagi ou comment cette situation pourrait vous affecter. Pour chacune des situations mentionnées, inscrire un nombre en vous basant sur l’échelle ci-dessous.  Il est important de sélectionner une réponse de (0 à 3) pour chacune des 8 situations suivantes. Votre score total sera indiqué au bas du tableau.

      • 0 = aucune chance de somnoler ou de s’endormir (nul)
        1 = faible chance de s’endormir (faible)
        2 = chance modérée de s’endormir (modéré)
        3 = forte chance de s’endormir (élevé)


        Situation

        Risque d’assoupissement ou probabilité de somnoler

        (0) Nul (1) Faible (2) Modéré (3) Élevé
        En étant assis et en lisant.
        En regardant la télévision.
        En étant assis et inactif dans un lieu public (par ex. au théâtre ou dans une réunion).
        Comme passager dans une voiture pendant plus d’une heure sans arrêt.
        Lors d’un repos occasionnel en milieu de journée.
        En étant assis et en parlant à quelqu’un.
        En étant assis tranquillement après un repas sans alcool
        Dans une voiture à l’arrêt temporaire dans la circulation.

        VOTRE SCORE EST : __

        Un total inférieur à 10 suggère que vous ne souffrez pas de somnolence diurne excessive
        Un total de 10 et plus suggère une somnolence excessive. Il est recommandé de consulter votre médecin pour en déterminer la cause et pour savoir si vous souffrez d’un trouble du sommeil..

         ➡ Si vous demeurez dans la région de Sherbrooke et aimeriez passer un test du sommeil qui vous donnera plus d’information sur les troubles respiratoires du sommeil pouvant vous affecter, faites-nous parvenir par email le score des différents tests sur cette page (particulièrement le test Epworth) en utilisant la section « Laisser un commentaire » au bas de cette page. Nous communiquerons par la suite avec vous.

        Analyse et interprétations des résultats

        Si votre score est :

        0-6 : Normal; félicitations, votre sommeil est suffisant!
        7-8 : Moyen; ce score est plutôt moyen. Vous pouvez améliorer votre qualité de sommeil.Dépistage des troubles respiratoires du sommeil et de l'apnée du sommeil
        9 et + : Élevé: Un score supérieur à 9 est pathologique et oriente vers une hypersomnie diurne. Consultez un spécialiste du sommeil sans tarder.

        • Si vous avez un score Epworth élevé, il est recommandé de ne pas conduire ou utiliser de la machinerie dangereuse jusqu’à ce que vous ayez consulté un médecin ou un spécialiste du sommeil pour déterminer les causes possibles de ce problème. Mentionnez votre score Epworth à votre médecin.
        • À noter que le test Epworth n’est pas nécessairement une indication que vous souffrez d’apnée du sommeil ou que vous soyez affecté par un autre trouble du sommeil. Plusieurs autres facteurs peuvent contribuer à une somnolence excessive. Ce test ne vise qu’à vous indiquer la possibilité qu’il y ait un problème nécessitant une évaluation plus approfondie auprès de spécialistes du sommeil ou consultez votre médecin dès que possible et mentionnez le résultat de votre test d’Epworth à votre médecin.

        Recommandations

        • Si vous avez un résultat supérieur ou égal à 10, ceci représente une somnolence diurne inquiétante qui nécessite une investigation.
        • Il est recommandé de ne pas conduire ou d’opérer de machinerie lourde ou dangereuse tant que vous n’aurez pas consulté un médecin pour déterminer les causes possibles de cette somnolence.
        • Cette échelle ne remplace pas un diagnostic, elle a pour but d’identifier votre niveau de somnolence qui est un symptôme de plusieurs troubles du sommeil.
        • Si votre score est de 10 et + parlez-en à votre médecin. Décrivez-lui le plus clairement possible vos symptômes afin d’aider au diagnostic et au traitement.

        Il est important de se rappeler qu’une somnolence diurne excessive est toujours le signe d’une condition médicale qui peut facilement être diagnostiquée et traitée

    visage-et-cou-apnee-sommeil-copy-copy

     

    Circonférence du cou ajustée

    Bien que certaines caractéristiques prédisposent à l’apnée du sommeil et autres troubles respiratoires du sommeil, ces problèmes peuvent affecter tout le monde, des jeunes aux personnes âgées, les hommes comme les femmes et les personnes avec du surpoids ou des proportions normales. L’obésité est reconnue comme étant soit le principal facteur de risque du SAOS, mais c’est surtout la circonférence du cou qui prédispose le plus à l’apnée du sommeil.

    • Cette mesure aide à prédire la probabilité d’apnée du sommeil. Cette dernière est élevée si la circonférence du cou est plus grande que 48 cm et faible si elle est inférieure à 37 cm.
    • Lorsque les muscles du cou se relâchent pendant le sommeil, un excès de tissus adipeux au niveau du cou et de la gorge rend le passage de l’air plus difficile et contribue aux trouble respiratoire du sommeil.

    La circonférence du cou ajustée (CCA) est un calcul simple utilisant la circonférence du cou mesurée en centimètres à laquelle on ajoute 4 cm si la personne souffre d’hypertension artérielle, 3 cm si elle ronfle et 3 autres cm si elle a des apnées confirmées (pauses respiratoires pendant le sommeil).

    Calcul de la circonférence du cou ajustée (CCA)

    Circonférence en cm :
    Si hypertension, + 4 cm
    Si ronflement, + 3 cmLa cirfonférence du cou ajustée permet de détecter l'apnée du sommeil
    Si apnée du sommeil, + 3 cm
    Total : cm
    Si le total est :

    • Supérieur à 48 cm, le risque de SAOS est considéré comme très élevé;
    • Entre 43 et 48 cm, le risque est modéré;
    • Inférieur à 43 pour les homme et 40 cm pour les femmes, le risque est faible.

     

    Circonférence du cou et risque d'apnée du sommeil et malocclusion dentaire

    (A et B) Cette femme de 43 ans présente a une largeur de cou (pointillé rouge) et une circonférence excessives, ce qui constitue un risque accru pour l’apnée du sommeil. (C) Elle a aussi une sévère malocclusion ( classe 2 division 2) qui peut restreindre l’espace disponible pour la langue.


    L’algorithme suivant vous permet d’évaluer la probabilité que vous fassiez de l’apnée du sommeil en utilisant les valeurs de votre test d’Epworth, de votre circonférence de cou ajustée (CCA) et du test SpeepStrip si vous l’avez fait (facultatif). Selon les résultats obtenus, une polysomnographie (PSG) peut être recommandée pour confirmer et quantifier la sévérité de l’apnée du sommeil.

    Algorythme d'évaluation des résultats du test de somnolence d'Epworth


    Questionnaire STOP

    Ce bref questionnaire permet d’identifier si une personne peut être à risque pour l’apnée du sommeil

    STOP test d'auto-évaluation pour la somnolence et l'apnée du sommeil
    Les personnes ayant au moins 2 de ces facteurs présentent un risque élevé d’apnée du sommeil et devraient être évaluées à cet effet. Vous faites du bruxisme?

      • Une évidence de bruxisme est une indication pour faire faire un test du sommeil pour déceler une respiration anormale pendant le sommeil.*1
      • Des études ont démontré une certaine corrélation entre le bruxisme et des problèmes de respirations pendant le sommeil.
    S : Snore loudly / ronflement fort ou intense
    T : Tired, sleepy / fatigué ou somnolent
    O : Observed apnea / arrêt respiratoire observé par l’entourage
    P : High blood Pressure / hypertension artérielle

     

    ➡ Pour en savoir plus sur les tests diagnostiques ou de dépistage de l’apnée du sommeil.

     ➡ Si vous demeurez dans la région de Sherbrooke et aimeriez passer un test du sommeil qui vous donnera plus d’information sur les troubles respiratoires du sommeil pouvant vous affecter, faites-nous parvenir par email le score des différents tests sur cette page (particulièrement le test Epworth) en utilisant la section « Laisser un commentaire » au bas de cette page. Nous communiquerons par la suite avec vous.


    Réf. : Johns MW. A new method for measuring daytime sleepiness: the Epworth sleepiness scale. Sleep 1991 Dec;14(6):540-5.Le médecin du Québec, vol. 43, no 5, mai 2008, Flemons. NEJM. 2002, Vol. 34, 7.*1 Lavigne, G., Sessle, B., et al. Sleep and Pain. IASP Press. 2008, Chap. 15, p. 323

    (2) Apnée  obstructive du sommeil et autres troubles respiratoires du sommeil, Guide d’exercice du Collège des médecins du Québec. Mars 2014

      Dernière mise-à-jour : 2016-10-21 à 13:11:06 © Jules E. Lemay, OrthoLemay.com

Commentaires et/ou questions (2)

  • josé lavallée dit :

    Conducteur de camion avec CPAP

    j’aimerais savoir quoi faire pour récupérer ma classe 1 pour conduire un camion. je prenais le cpap pendant environ 1 an et maintenant que j’ai maigri et que je mange mieux je ne me sert plus de mon cpap car je n’ai plus de symptome. vu que je ne me sert plus de ma machine je dois faire un test d’epworth que l »on me dis mais je n’ai aucune idée de ce que cela engendre comme chose a faire merci a l’avance de bien vouloir me repondre

    • Dr Jules dit :

      Le test d’Epworth n’est qu’un questionnaire facile à compléter qui permet de quantifier la somnolence subjective (interprétée par le patient) qu’elle soit associée ou pas à un trouble du sommeil. Ce test ne doit pas être considérée comme un test de dépistage de l’apnée du sommeil. Pour avoir une meilleure évaluation de votre sommeil et des troubles respiratoire du sommeil associés, vous devrez passer une polygraphie cardiorespiratoire du sommeil (PCRS). Je ne suis pas familier avec les règles régissant l’attribution des permis de conduire mais il est fort probable que le résultat d’un tel test (PCRS) soit nécessaire pour prouver l’absence d’apnée du sommeil ou autre problème.

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (12 votes, moyenne : 4,17 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Prévenez-moi quand de nouveaux commentaires sont ajoutés.