• Bébé faisait des nuits de 11-12h d’affilée et le voilà qui s’éveille en pleurant autour de 4 h 30 – 5 h  le matin? Vous avez la certitude qu’il n’a pourtant plus besoin d’un boire nocturne, mais c’est le seul moyen de le voir se rendormir.  Si cela vous convient ne changez rien et attendez le bon moment.  Cependant, si cela ne convient plus et que vous avez tenté plusieurs stratégies qui ont été vaines, voici quelques astuces pour vous soutenir afin de le voir s’éveiller passer 6 h le matin.  Il faut savoir aussi que  l’éveil le matin se situe entre 6 et 7 h (de 6 mois à 4-5 ans).  Les bébés et les enfants  qui s’éveillent plus tard que 7 h ont en fait des parents… chanceux! Profitez-en, car cela ne dure pas toute la vie.

     

    Astuces pour les plus jeunes

    Voici donc quelques astuces pour les bébés âgés de  6 à 18 mois :

    1. Protéger la chambre de la clarté par une toile opaque dans la fenêtre.  Le soleil est un catalyseur d’éveil.  Il est très important de s’assurer que la clarté du petit matin ne filtre pas par sa fenêtre.

    Le réveil et le sommeil des enfants doit respecter un horaire précis.

    2. Permettre un minimum de 11 h de sommeil la nuit.  Le dodo le soir devrait être autour de 19 h, après un rituel d’une vingtaine de minutes durant lequel une période de détente et affective ont eu lieu.

    3. Éviter de maintenir éveillé plus de 2 h à la fois durant le jour.  Les deux heures d’éveil sont un maximum et non pas un objectif à atteindre, jusqu’à l’âge de 7-8 mois, du moins.

    4. S’assurer que les conditions de sommeil lors de son endormissement initial en début de soirée favorisent l’autonomie et que tout au long de la nuit, il les retrouve sans votre aide. Par exemple, si on lui permet de s’endormir avec la suce, il doit pouvoir la trouver de lui-même en cours de dodo.  Si ce n’est pas le cas (il est trop jeune pour y arriver), il faudra songer à débuter son apprentissage au sommeil en retirant le suce des conditions d’endormissement.  Les parents trouveront toute l’information nécessaire pour du soutien dans le livre Le sommeil du nourrisson.

    5. Diminuer graduellement (s’il y a lieu) le temps d’allaitement ou la quantité donnée au biberon au petit matin.

    6. Le processus peut prendre de 5 à 10 jours.S’il exprime son mécontentement par des pleurs intenses, retourner le voir à intervalles de plus en plus longs.  Les premiers matins, le rituel du lever (saluer, éclairer, calmer) est important avant de le sortir du lit afin d’éviter qu’il ne fasse une association inadaptée (pleurs = lever).

     

    Astuces pour les plus vieux

    Votre coco (19 mois, 2-3-4 ans) faisait des nuits de 11-12 h d’affilée et le voilà qui s’éveille en pleurant ou en vous appelant autour de 4 h 30 –  5 h le matin? C’est tentant de croire qu’il a assez dormi et de lui permettre de se lever, mais en agissant ainsi, vous l’approuvez dans sa capacité à résister au sommeil et cela risque de se dégrader au fil des jours.  L’enfant fonctionnant par association (forcer un éveil lorsque fatigué = jouer) sera tenté de le faire de plus en plus tôt.

    Voici donc quelques astuces pour les vieux, en plus des points 1 et 2 ci-haut :L'horloge Gro Clock peut aider à entrainer les enfants à avoir un sommeil régulier.

    1. Éviter de réduire la sieste en PM.  Les enfants de 19 mois, 2 et 3 ans ont besoin d’un bon 2 h de sommeil en début PM, entre midi 30 et 15 h.  Tandis que les 4 ans ont besoin encore parfois 1h – 1 h 30 de sommeil, avant 15 h aussi.

    2. Offrir un point repère de temps afin de savoir s’il est l’heure de se lever ou pas, tel que l’horloge Gro Clock.  Il va de soi, les parents doivent aussi respecter cette heure de lever en ne stimulant pas leur chérubin par leur présence ou des paroles à distance, avant l’heure de lever.

     3. Déjouer sa capacité à sortir de la chambre (s’il le fait au moins une fois) en mettant une barrière de sécurité à l’entrée de sa porte de chambre. Évidemment, avisez-le d’avance que s’il ne garde pas ses petits pieds dans sa chambre, vous le soutiendrez en agissant ainsi.

    4. Protéger le sommeil des enfants qui dorment à proximité si possible.  Sinon, il convient d’accepter que quelques matinées seront gâchées, le temps du processus.  Cela prend généralement 5 à 10 jours.S’il exprime son mécontentement par des pleurs intenses, il est préférable d’y aller qu’une seule fois afin d’éviter de nourrir la frustration de l’enfant de voir que ses parents font maintenant respecter l’heure du lever. Le rituel du lever (saluer, éclairer, calmer) est important avant de l’autoriser à sortir de la chambre afin d’éviter qu’il ne fasse une association inadaptée (pleurs = lever).

    Enfin, faites confiance à vos enfants, ils peuvent y arriver.

     

    Brigitte Langevin – Collaboratrice infoSommeil.ca
    Auteure, conférencière et formatrice agréée
    Experte en éducation au sommeil
    www.brigittelangevin.com

Commentaires et/ou questions (1)

  • Bailleul Emilie dit :

    Cette horloge a beaucoup aidé ma fille
    L’horloge a été une révélation. le temps d’apprentissage a été de 1 mois pour voir une réelle transformation ! Alors que ma fille faisait des nuits de 10h, 10h30 maxi et se réveillait en pleurs…Avec cette horloge elle fait des nuits de 11h30 et parfois 12h ! Elle est plus joviale, moins grognon, et demandeuse d’aller se coucher parfois ! Elle s’est réconciliée avec son sommeil pour le bien de tout le monde. Cette horloge l’a rend également plus autonome

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (4 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Prévenez-moi quand de nouveaux commentaires sont ajoutés.