• Tests de dépistage pour l’apnée du sommeil et le ronflement

    Il existe plusieurs moyens de diagnostic (pas vraiment des tests de dépistage) et d’évaluation pour les troubles respiratoires du sommeil.
    Certains, comme une polysomnographie, sont très complexes et très précis mais doivent être faits dans des endroits spécialisés. D’autres, comme une application pouvant être utilisé sur votre téléphone intelligent sont… cool et peuvent vous donner une idée de la sévérité de votre ronflement, sans toutefois constituer des tests de dépistages ou diagnostiques très fiables! (1)

    ➡ Pour en savoir plus sur les tests diagnostiques ou de dépistage de l’apnée du sommeil.

    Idéalement, le fait d’avoir un(e) partenaire de lit/sommeil peut être très révélateur sur ses habitudes de sommeil, respiration, ronflement, bruits nocturnes, etc. mais si vous voulez évaluer ces paramètres par vous-même d’une façon très simple, essayez l’application suivante :

    Snoring U; une application pour iPhone!

    Application pour iPad iPhone pour monitoring du ronflement

    Snoring U : Il existe même une application pour iPhones et iPads et téléphones intelligents, permettant de faire du monitoring de votre nuit de sommeil!

    Vous n’avez aucune idée de la fréquence et sévérité de vos ronflements?

    Technologie oblige, vous pouvez maintenant faire un test simple et rapide avec votre iPod ou iPad en utilisant une application destinée à cet effet!
    Snoring U, disponible au App Store de Apple (iTunes), est une application développée avec l’aide d’un médecin Israélien qui se spécialise dans la médecine du sommeil afin d’aider les ronfleurs (et leur époux/épouse) à évaluer les épisodes de ronflement pendant leur sommeil.

    • En enregistrant les sons que vous émettez pendant votre sommeil, l’application Snoring U surveille les sons de ronflement et illustre graphiquement à votre réveil (voir illustration), pendant combien de temps vous avez dormi, le nombre d’épisodes de ronflement et avec quelle « force » (bruit) vous avez ronflé.
    • Vous pouvez même écouter ces sons! Toute cette information peut être envoyée électroniquement à votre médecin ou clinicien vous traitant pour votre trouble respiratoire du sommeil directement à partir de votre téléphone intelligent.
    • Ciquez sur l’image pour voir une vidéo décrivant l’utilisation de cette application (en anglais).
       .

    À noter qu’une telle application ne peut servir  au diagnostic des troubles respiratoires du sommeil et ne peut remplacer un test du sommeil (polysomnographie) nécessaire au diagnostic des troubles respiratoires du sommeil. Ce diagnostic ne peut être fait que par un médecin spécialiste du sommeil, le plus souvent un pneumologue.

    Pour en savoir plus sur Snoring U.


     

    SleepStrtip,  un mini-laboratoire maison pour tester votre sommeil

    • Le SleepStrip est un petit appareil qui est utilisé au coucher commme test du sommeil pouvant parfois identifier un syndrome d’apnée (obstructive) du sommeil (SAOS) chez les personnes considérées à haut risque qui désirent de l’information supplémentaire sur un diagnostic.appareil de dépistage sleepstrip pour l'apnée du sommeil
    • Cet appareil à enregistrement unique facile à utiliser à la maison permet de détecter les signaux du flux provenant de trois thermistances (capteurs de température du flux respiratoire) similaires à celles utilisées dans les laboratoires du sommeil.
    • L’appareil est apposé au coucher sur le visage sous le nez. Des capteurs situés sur les deux fourches du nez et celle de la bouche permettent d’analyser en détail la respiration pendant une nuit de sommeil.
    • Le microprocesseur interne du SleepStrip évalue le signal 10 fois par seconde de façon continue en calculant l’amplitude moyenne des cycles de respirations normaux, l’amplitude entre les pics de chaque cycle de respiration consécutif et plusieurs autres paramètres de la respiration.

    Les épisodes respiratoires (apnées et hypopnées) sont enregistrés pendant la durée du test. Les paramètres mesurés sont sélectionnées pour une obtenir une corrélation maximale avec les résultats d’une polysomnographie (PSG).

    • Un épisode d’apnée (interruption complète de la respiration) est noté lorsque l’amplitude descend sous 12 % de la moyenne pendant plus de 10 secondes.
    • Un épisode d’hypopnée (interruption partielle de la respiration) est noté si l’amplitude descend à moins de 50%, mais plus de 12% de la moyenne, pendant plus de 10 secondes.

    A la fin du test, les épisodes d’apnée et d’hypopnée enregistrés servent à calculer le résultat final qui est un nombre affiché sur l’appareil.

    appareil de dépistage de trouble respiratoire du sommeil  sleepstrip

    Analyse des résultats

    5 résultats sont possibles basés sur l’échelle de sévérité de l’apnée du sommeil :

    Résultat du test sleepstrip

    0 – Aucune apnée (IAH < 14)1 – Apnée bénigne (IAH entre 15 – 24)
    2 – Apnée modérée (IAH entre 25 – 39)
    3 – Apnée sévère (IAH >40)
    E – Erreur dans l’analyse

    Une valeur comparative aux données de laboratoire du sommeil
    (index d’apnées et d’hypopnées – IAH) est indiquée entre parenthèses

    Si vous désirez vous procurer un appareil SleepStrip pour faire un test de sommeil vous pouvez communiquer avec nous et nous vous dirigerons à un laboratoire du sommeil qui en vend ou voir l’information dan une des réponses ci-dessous.

    ➡ Pour en savoir plus sur les tests diagnostiques ou de dépistage de l’apnée du sommeil.


    (1) Apnée obstructive du sommeil et autres troubles respiratoires du sommeil, Guide d’exercice du Collège des médecins du Québec. Mars 2014

Commentaires et/ou questions (2)

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (5 votes, moyenne : 3,40 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Prévenez-moi quand de nouveaux commentaires sont ajoutés.