• Neuf trucs pour favoriser de bonnes habitudes de sommeil chez les bébés et les enfants

     

    Voici quelques points de repère et consignes qu’il convient de respecter ou d’accepter pour que bébé dorme bien… et longtemps!

    1. S’assurer de créer des associations adéquates à un sommeil de bonne qualité, par exemple éviter de bercer ou de nourrir l’enfant pour le voir s’endormir.

    2. Créer une atmosphère appropriée au coucher, par exemple le rituel du dodo devrait contenir une période d’hygiène, de détente et d’affection d’une durée de quinze à vingt minutes avant le dodo de nuit et de deux à trois minutes avant la sieste.

    3. Permettre à son enfant d’évacuer le stress et la fatigue accumulés lors de journée de grande stimulation par quelques pleurs au moment d’être mis au lit. Le piège ici est de mal interpréter les pleurs et, finalement, d’en faire trop (retourner le voir trop vite, le flatter, le sortir du lit ou encore hausser le ton) pour le voir s’endormir en silence. Le risque est de créer une association inadaptée.

    4. Déposer bébé complètement réveillé dans son lit. Certains parents croient devoir endormir leurs enfants pour qu’ils dorment bien. Le risque, c’est que ces enfants deviennent persuadés que s’endormir seuls est maintenant impossible et réclament cette aide dodo après dodo. Si tel n’est pas le cas… profitez-en.

    Cependant, rappelez-vous que s’endormir et se rendormir seul est un processus naturel, et cette faculté se met en place dès l’âge de 8 semaines.

     

    Livre, Comment aider son enfant à dormie" Trucs et conseils par Brigitte Langevin

    5. Observer les signaux de fatigue afin d’éviter de mettre bébé au lit trop tard. Paradoxalement, plus l’enfant est fatigué, moins bien il arrive à s’endormir et de surcroit, il dort beaucoup moins longtemps. Chez le nourrisson, jusqu’à l’âge de 7-8 mois, les périodes d’éveil ne devraient pas durer plus de deux heures… Il ne s’agit pas d’un objectif à atteindre, mais bien un maximum à respecter. Par exemple, les bébés de 3-4 mois démontrent des signes de fatigue au bout 1 h 15 d’éveil environ et devraient être couchés à ce moment-là, en s’assurant, bien entendu, d’avoir comblé leur faim au préalable.

    Pour en savoir plus sur les signaux de fatigue chez l’enfant.

    6. Supposer que le verre d’eau réclamé à 1 h le matin, nuit après nuit, est une nécessité. L’alimentation des bébés et de la majorité des enfants étant encore optimale (pas de sucrerie, de boissons sucrées ou encore d’aliment trop salé), la soudaine soif la nuit (de trop peu de gorgées la plupart du temps) risque de devenir une association inadaptée qui pourrait nuire éventuellement au processus de propreté nocturne.

    7. Croire que le bébé est un petit dormeur parce qu’il ne fait que deux siestes de 30-45 minutes par jour. En fait, un bébé qui dort si peu le jour est trop souvent un bébé qui combat son sommeil avec vigueur et qui échoue deux fois durant la journée. Même si cela semble difficile à croire pour une majorité de parents, les bébés est les enfants qui font de belles siestes le jour dorment mieux la nuit. Souvent, le prix à payer de trop courtes siestes le jour est une difficulté à s’endormir sans pleurer le soir, des éveils nocturnes en cris sans cause apparente et un éveil trop matinal.

    8. Installer une dépendance pour trouver le sommeil. Par exemple, la présence du parent jusqu’à l’endormissement ou, encore, remettre la suce à la bouche alors que bébé ne sait pas la retrouver lui-même durant son sommeil (chez les bébés de moins de 8 mois) sont des exemples d’associations qui créeront de mauvaises habitudes.

    9. Accepter que l’apprentissage au sommeil soit nécessaire chez certains enfants. Bien des parents espèrent que cet apprentissage se fasse de lui-même ou encore dans la joie et la plénitude. C’est plutôt rare. Voilà pourquoi il existe des stratégies pour soutenir nos enfants dans cet apprentissage dès l’âge de 8 semaines. Si votre bébé y est arrivé sans effort quelconque, réjouissez-vous!

    Vous êtes sans doute un parent chanceux!

     

    Brigitte Langevin – Collaboratrice infoSommeil.ca
    Auteure, conférencière et formatrice agréée
    Experte en éducation au sommeil
    www.brigittelangevin.com

     

Commentaires et/ou questions (28)

  • sass dit :

    Alors si je comprends bien on s’est planté en le berçant a tous les soir avec son dernier biberon?? quand il a fini on le couche mais il ne dort pas! est ce ok? sinon comment arrêter cette routine ? graduellement ou …

    sass

  • Bonjour Sass,
    Bercer le bébé fait partie de la routine de dodo de plusieurs familles et c’est une très bonne idée, puisque cela permet de répondre aux besoins affectifs des deux parties. Le piège, pour le nommer ainsi, c’est lorsqu’on utilise le bercement pour endormir le bébé, car par la suite, lors des micro-réveils (et il y en a une dizaine par nuit) et bien le bébé réclame de nouveau le bercement pour se rendormir croyant qu’il ne peut faire autrement. Il y a donc plusieurs éveils en pleurs en cours de nuit.

    C’est alors que doit débuter l’apprentissage au sommeil, c’est à dire de permettre au bébé de s’endormir seul et se rendormir seul en cours de sommeil. Cela demande un investissement de temps de la part du parent, mais tous y arrivent au bout de quelques jours en utilisant évidemment une stratégie qui convient et surtout en l’appliquant adéquatement.

    Vous trouverez du soutien dans les livres :
    Le sommeil du nourrisson (bébé de 8 semaines à 9-10 mois)
    et aussi dans le livre Comment aider mon enfant à mieux dormir (pour bébés de 6 mois à enfant de 16 ans).

    Enfin, apprendre à dormir est un processus que les parents se doivent d’enseigner à leurs enfants, mais c’est encore un secret trop bien gardé de nos jours…

    Bonne journée!

    Brigitte Langevin

  • I dit :

    Comment enseigner au bébé à s’endormir seul?
    Bonjour,
    C’est vraiment très intéressant.
    Je vis une problematique liée a certains points de ce texte. Bébe s’endort toujours au sein et boit aux 2 heures depuis 2 mois.
    Comment faire pour lui apprendre a s’endormir seule?
    Dois-je la réveiller après le boire pour la coucher?

    Elle combat constamment la fatigue et n’a que 3 mois… Le jour, si nous réussissons à l’endormir, ses siestes sont de 15 à 45min maximum, rarement 1h.. Je ne voudrais pas qu’elle garde cette mauvaise habitude…
    Merci en avance pour vos conseils!

  • Brigitte Langevin dit :

    Bonjour I,
    Pour lui apprendre à s’endormir seule, je vous suggère de l’accompagner à l’aide de la stratégie des 15 secondes. Elle entièrement détaillée dans le livre Le sommeil du nourrisson.
    Concernant les boires de nuits, si elle fait 5 kg (12 livres), il n’y a qu’un seul boire la nuit, c’est à dire après 5-6h de dodo.

    Vous verrez qu’à l’intérieur de 3-4 nuits, elle saura s’endormir et se rendormir par elle-même. Pour les siestes, il convient de faire la même stratégie pour l’endormissement initial et aussi lors d’un éveil prématuré.

    Bon dodo!

    Brigitte Langevin

  • I dit :

    Merci! Nous allons essayer!

  • miriam dionne dit :

    Bonjour, j’ai un bébé de 11 mois. Depuis environ 1 mois, il met énormément de temps à s’endormir pour ses siestes. Nous sommes allées en voyage et en camping, pendant deux semaines, il a maintenu la même routine qu’à la maison, tout allait bien, il y a bien eu une ou deux fois ou on a dépassé son heure mais vraiment ce n’était pas tous les jours. À notre retour à la maison, ça c’est gâché.

    Donc avant, sa routine c’était dodo à 7h, réveille vers 6h30. Sieste de 9h15-9h30 à 10h30. Sieste de 14h-14h30 à 15h30. Tout allait très bien. Il s’endormait en dedans de 20 min, souvent moins, seul et ce depuis longtemps. Donc, graduellement, depuis un mois, il s’est mis à prendre de plus en plus de temps pour s’endormir, jusqu’à 1h. Sans pleurer, seul dans sa couchette, à grimper, gigoter, marcher, babiller. Alors, souvent au bout d’une heure j’allais le chercher et il sautait la sieste. Parfois c’était la sieste du matin qu’il sautait parfois la sieste de pm. Inutile de dire qu’il était alors exploser de fatigue. Depuis quelques jours, mon conjoint et moi on s’est dit, puisqu’il ne pleure pas, on va essayer de le laisser encore plus longtemps. Alors on s’est aperçu qu’il s’endort au bout de 1h10-1h15.

    La routine est maintenant la suivante: Au lit à 19h, (il met alors presque une heure s’endormir, tranquillement en babillant, allongé), réveille à 6h30 environ, sieste à 9h15, il s’endort vers 10h15 ou 10h30 pour 1h15 environ. Sieste vers 14h, il s’endort vers 15h15 pour 1h15 environ.

    Mon chum me dit que si quelque chose n’allait pas il pleurait, moi je culpabilise de le laisser aussi longtemps. Quand je vais le coucher j’ai vraiment l’impression qu’il démontre des signes de fatigue depuis quelques minutes (pleure pour rien, veut toujours les bras regard vitreux). Mon conjoint dit qu’à force de stabilité il va retrouver sa capacité à se rendormir vite, qu’il ne faut pas lâcher.

    Est-ce que vous pensez qu’il serait déjà prêt à sauter la sieste du am quitte à le coucher vers 12h30? Je le trouve très jeune pour cela. J’ai tenté le coup quelque fois, c’Est pas évident car il est fatigué, ces fois-là il a dormi en pm environ 2h30. Mais j’ai arrêté de le faire car une fois ça été l’horreur alors je crois qu’il n’est pas prêt. J’ai aussi tenté de le mettre au lit vers 10h et vers 15h (donc plus prêt des heures à laquelle il s’endort par lui même après avoir gigoter dans sa couchette) il met parfois autant de temps s’endormir alors ça décale vraiment bcp sa routine… donc voilà il est tout chamboulé depuis quelques semaines..

    oh oui, il commence la garderie dans deux semaines environ… j’imagine qu’eux ne vont pas vraiment lui permettre cette routine difficile, je crois bien qu’ils vont le laisser toffer en am, pour le coucher vers 12h45… qu’est-ce que vous me suggérez? Persévérer dans les 2 dodos même s’il met des plombe à s’endormir, ou bien, l’étirer en am puisque de toute façon je crois bien qu’à la garderie c’est ce qui va arriver?

    Merci

  • Brigitte Langevin dit :

    Bonjour Miriam,
    À la lecture de votre message, votre bébé semble avoir une dette de sommeil qu’il a cumulé bien subtilement en ne dormant que trop peu et ce, bien avant les vacances.
    En fait, à cet âge, le besoin de dormir le jour est environ de 3,5h à 4,5h en deux périodes (environ 2h le matin et 2,5h en début PM), en plus d’un 11-12h de dodo durant la nuit.
    En dormant trop peu, il a appris à résister au sommeil. Les vacances en camping ont accentué sa dette de sommeil étant donné tout le temps passé au grand air et c’est donc quasi normal qu’au retour à la maison, sa résistance au sommeil soit encore plus frappante.
    Il convient en effet de persévérer avec les deux dodos, selon les durées mentionnées afin de lui permettre de trouver le sommeil et finalement de récupérer de cette dette de sommeil. Comme le papa le mentionne, il convient d’être constant et cohérent, mais dans le temps optimal passé au lit, et non pas dans sa résistance au sommeil.
    Enfin, comme il ne pleure pas malgré la fatigue, cela rend plus long le processus de récupération. Il faut vraiment compter un bon 3-4 semaines pour le voir dormir en quantité suffisante.

    Brigitte Langevin

  • mata dit :

    Conseil pour un bébé de 14 mois qui n’a jamais bien dormi?
    Bonjour,
    mon fils de 14 mois n a jamais très bien dormi (rgo traité dès ses premières semaines )mais à 14mois le problème est le suivant : il dort très peu l après midi 1h30max mais TOUJOURS avec un réveil en pleurs au bout de 45min… nous n y allons pas et souvent il se rendort mais parfois il ne se rendort pas et passe le reste de la journée épuisé car n a fait que 45min de sieste
    il n a plus de sieste lematin depuis longtemps car nous trouvions qu’il dormait encore moins l am
    il se lève vers 8h, est couché à 20h et pleure toujours 20-40min avant de s’endormir

    auriez vous un conseil? à partir de quand dois je consulter? où est la limite avec le sommeil pathologique?
    je précise également qu il est jumeau d une petite alice qui dort très bien à la sieste
    nous les séparons pour celle ci car il la réveillait
    la nuit ils dorment ensemble
    merci

    • Brigitte Langevin dit :

      Bonjour Mata,
      En effet, votre bébé est très fatigué.  En coupant la sieste du matin prématurément (il en aurait eu besoin jusqu’à 17-18 mois), il a appris à résister au sommeil.  Comme c’est plus intéressant pour lui (résister au sommeil), il le fait aussi lors de la sieste en PM,puisqu’ainsi il gagne plus de temps avec vous et à jouer.  Cependant, comme vous le constatez, il y a un prix à payer : éveils en pleurs, difficulté à dormir plus d’un cycle à la sieste, pleurs au moment du coucher et sans doute une relation parent-enfant beaucoup moins agréables.  Ce qui s’en suit est souvent un éveil trop matinal et des éveils nocturnes en crises.

      Enfin, rassurez-vous, il n’y a rien de pathologique dans son sommeil.  Il convient simplement d’ajuster son horaire de dodo avec ses besoins (sieste de 1h30 le matin et de 2h30 en début PM) et évidemment d’accepter qu’il sera mécontent.  De plus, il est important de faire le rituel du lever (saluer, éclairer, calmer) AVANT de le sortir du lit afin d’éviter une association inadaptée avec ses pleurs (pleurs = sortir du lit).

      Si vous croyez avoir besoin de soutien, il est possible de le faire via une consultation téléphonique.

      Brigitte Langevin

  • Lorraine dit :

    Deux dormeurs différents!
    J ai 2 petits fils 5 et 19 mois. Le 5 mois dort très bien la nuit, + ou – 12 hres sans interruption. Par contre le jour, il ne veut pas dormir, il est fatigué et combat le sommeil. Si je l apporte dans la chambre pour changer les couches, c est la crise, j ai essayé la méthode du 15 secondes pendant 1 semaine, sans succès. Il peut pleurer de 15 à 45 minutes et parfois il s’ endort d’épuisement et soupire de sanglot durant son sommeil.

    Le 19 mois à toujours été un gros dormeur. Il prend de plus en plus de temps à s endormir, parfois 45 min. a 1 hres pour les siestes et pour le coucher, par contre il ne pleure pas, il gazouille, chante pendant tout ce temps et par le fait décalle ses siestes et on doit le réveiller pour le souper et pouvoir le coucher vers 7:00 car il fait des nuits de 12 hres. Devrions nous lui faire sauter la sieste matinale car il va commencer à la garderie et c est probablement ce qui va arriver

    • Brigitte Langevin dit :

      Bonjour Lorraine,
      Concernant votre fils de 5 mois, lors de l’apprentissage au sommeil, il est normal qu’il résiste.  Généralement, cela prend un minimum de 45 minutes (chez les bébé guerriers : ceux qui résistent beaucoup) avant de le voir accepter de se laisser aller au sommeil lors du passage d’un petit train du sommeil (45 minutes après son coucher).  Si vous ne demeurez pas constante durant le processus d’apprentissage, il sera confus et de plus en plus résistant.

      Votre coco ne fait que vous permettre de percevoir sa personnalité : il est déterminé et tenace, deux belles qualités qui peuvent donner un peu de fil à retordre aux parents lors d’apprentissage comme celui-ci.  Le risque ici à ne pas lui permettre de dormir suffisamment de jour est de voir ses nuits se dégrader (pleurs au moment du coucher, éveils nocturnes en crises et/ou éveil trop matinal) simplement dû au fait qu’il accumule une dette de sommeil avec de trop courtes siestes.

      Pour votre fils de 19 mois, il convient en effet de couper la sieste du matin, car elle a un impact sur celle de l’après-midi comme vous avez pu le constater.  Les premières fois, il serait bien de prévoir de le coucher un bon 45 minutes plus tôt à la sieste PM afin d’éviter qu’il s’endorme dans son repas du midi.

      Brigitte Langevin

  • julie chamberland dit :

    Comment augmenter les heures de sieste?

    Bonjour!
    À lire votre billet, j’ai un bébé de 8 mois qui combat avec vigueur son sommeil car depuis qu’il est tout petit il ne dort que 30-40 min chaque siestes souvent 2/jour ou parfois 3/jour en pleurant 5 à 10 min avant chaque sieste. Je croyais qu’il était un petit dormeur diurne car il demeure actif, de bonne humeur et sa routine de soir se passe bien quoi qu’il pleure souvent environ 10 minutes avant de trouver sommeil ou souvent il s’endort sur son dernier biberon évidemment trop fatigué. Il dort 12h-13h par nuit sans interruption (de 19h à 7h ou 8h).
    Comment amener mon fils a augmenter ses heures de siestes? Pour que ça soit pleinement récupérateur pour lui?
    Merci d’avance!

    • julie chamberland dit :

      J’ai fait votre test pour savoir si mon bébé a une dette de sommeil et le résultat obtenu est de 0-5. Même s’il est en top forme selon votre questionnaire il doit vraiment dormir plus le jour?

  • Brigitte Langevin dit :

    Bonjour Julie,
    Le fait que votre bébé doive passer par une période de pleurs avant de s’endormir, qu’il s’endorme parfois en étant nourri et qu’il dorme quelque fois 13h d’affilée la nuit nous indique qu’il cumule une dette de sommeil. Le petit dormeur dort environ 11h la nuit, n’a pas besoin de pleurer pour s’endormir et ne tombe pas endormi en se nourrissant…
    Pour lui permettre d’allonger son temps de sommeil le jour, il convient de lui permettre de se rendormir lorsqu’il s’éveille de façon prématurée pendant une période sieste, soit après un cycle (30-40 minutes). Évidemment, les premières journées, il ne sera pas content de constater que vous ne l’encouragez plus à résister au sommeil en le sortant de son lit. Il y a plusieurs façons de l’accompagner à surmonter cette étape. Je vous suggère la lecture du livre La sieste chez l’enfant pour bien le soutenir. Voici le lien pour le livre, il est aussi disponible en format numérique : La sieste chez l’enfant. Il va de soi que la constance, la persévérance et la cohérence de vos interventions sont les éléments clés.

    Brigitte Langevin

  • Leslie Lemberger dit :

    Notre garçon de 6 mois ne s’endort que dans nos bras et ça nous épuise!
    Bonjour,
    Mon petit garçon de 6 mois allaité se réveille encore 3 à 6 fois par nuit. Il a pourtant fait ses nuits ( 21h-4h) pendant 3 semaines entre 2 mois et demi et 3 mois et demi et ce en s’endormant au sein.
    Mais depuis c’est l’enfer. Il ne s’endort que dans nos bras, de préférence au sein ( mais parfois avec son papa aussi). Depuis quelques semaines, malgré la routine mise en place et la tentative de la méthode 5-10-15, il peut mettre 1h30 à s’endormir et ça se termine généralement au sein ou dans notre lit ( on capitule devant ses pleurs, c’est trop dur et il ne se calme pas, au contraire). Comme ce n’est pas un bébé qui pleure beaucoup, c’est très difficile de le voir dans cet état on y est vraiment pas habitué. J’ai d’ailleurs l’impression que ça lui a appris à pleurer fort, ce qu’il ne faisait pas avant. Une fois endormi c’est pareil, les choses ont empiré depuis qu’on a essayé de le laisser pleurer pour qu’il apprenne à s’endormir seul. Parfois il suffit de lui remettre sa tétine, mais généralement il faut le sein ( au moins 2 fois par nuit).

    On est épuisé et dépassé. Pour une parfaite information, les siestes sont dans le salon avec moi ou dans la poussette ou porte bébé quand on se balade.
    Impossible de me mettre dans son lit.

  • Brigitte Langevin dit :

    Bonjour Leslie,
    Votre bébé étant dépendant de vous pour dormir (le sein ou les bras), il a besoin d’un petit coup de pouce pour s’approprier son sommeil et ainsi devenir autonome (s’endormir et se rendormir seul). Je vous suggère la lecture du livre Le sommeil du nourrisson, vous y trouverez la stratégie des 15 secondes (plus douce pour le coeur de maman) pour bien l’accompagner dans cet apprentissage. Vous verrez qu’à l’intérieur de 3-4 nuits, il dormira beaucoup mieux.
    Voici le lien pour le livre, il est aussi disponible en format numérique : Le sommeil du nourrisson.

    Brigitte Langevin

  • Francine dit :

    Il ne fait plus ses nuit de 12 heures
    Bonjour,
    Nous avons un ptit garcon de 4 mois qui fait de belles siestes le jour… 1h30-2h en am et pm. Et une autre de 45 minutes a l’heure du souper. Jusqu’a tout récemment il dormait 12 heures en ligne la nuit depuis ses 2 mois. De 20h a 8h. Nous le couchons réveillé dans son lit dans sa chambre. Il lutte rarement pour s’endormir. Parfois nous lui donnons la suce quand il lutte plus. Ou nous lui mettons l’aquarium avec berceuse. Mais pas a toutes les fois.

    Maintenant depuis environ 3 semaines il se réveille plusieurs fois la nuit et nous devons aller lui donner sa suce. Même quand il s’est endormi sans suce. Et il se rendort aussitôt. Que devons nous faire pour qu’il refasse ses nuits de 12 heures sans réveil? Merci

  • Brigitte Langevin dit :

    Bonjour Francine,
    Il semblerait que votre bébé soit devenu un adepte de la suce au cours des 3 dernières semaines. Il est fréquent que le soir le bébé arrive à s’endormir sans la suce (la fatigue étant tellement grande et la pression de sommeil forte). Cependant en cours de sommeil, lors des micros-éveils, certains vont la réclamer, en fait pour passer un très court moment avec le parent. Très bientôt, il se peut aussi qu’il ne choisisse de ne plus se rendormir et de réclamer un peu plus de votre présence, ce qui viendra dégrader encore plus son sommeil et le vôtre il va de soi.

    Je vous suggère de retirer la suce de ces conditions de sommeil autant lors de l’endormissement initial que lors des micro-éveils en cours de sommeil. Pour bien accompagner votre bébé durant ce processus, je vous suggère la lecture du livre Le sommeil du nourrisson, vous y découvrirez de l’information pertinente et surtout une stratégie.

    Voici le lien pour le livre, il est aussi disponible en format numérique : Le sommeil du nourrisson

    Brigitte Langevin

  • Naïma dit :

    La sieste matinale demeure courte malgré la méthode 5-10-15

    Bonjour,
    j’ai un bébé de 10 mois qui a toujours fait des siestes de 30-45 minutes en se réveillant en pleurs. J’ai mis en place la méthode du 5-10-15 il y a 15 jours et très vite mon bébé a su s’endormir seul, et surtout prolonger sa sieste de l’après midi jusqu’à 2h voire 2h30 de sommeil sans plus aucun micro reveil. Mais la sieste du matin est encore courte:30-40 min et même si je le laisse,il joue ou pleure mais ne se rendort pas. De plus,à chaque reveil des 3 siestes il pleure encore et après 15h il baille plusieurs fois comme s’il n’avait pas assez dormi.

    A-t-il assez dormi quand il se réveille en pleurs? est ce parce que la sieste du matin est trop courte?
    Comment faire? Je ne veux pas me décourager vu les progrès énormes de ces derniers jours de notre Loulou mais en ce moment c’est dur et je déteste l’entendre pleurer même si je sais que j’agis pour son bien.

    Merci pour vos conseils et bravo pour vos livres que j’ai lus afin de me convaincre qu’il était temps d’agir!

  • Brigitte Langevin dit :

    Bonjour Naima,
    Tant que bébé se réveille en pleurs, c’est le signe qu’il n’a pas assez dormi.
    À son âge, la sieste du matin est d’environ 1h30-2h d’affilée. En PM, un bon 2h-2h30 d’affilée et la nuit un bon 11-12 h d’affilé. Il faut vraiment de la constance, de la persévérance et de la cohérence. Vous êtes sur la bonne voie.
    Cela peut prendre de 3 à 4 semaines. Faites-lui confiance, il peut y arriver.

    Brigitte Langein

  • Isabelle dit :

    Dois-je laisser pleurer mon enfant?

    Bonjour,

    Je suis votre méthode du 15 secondes de votre livre depuis 2 jours et j’ai déjà vu une nette amélioration dans les nuits de ma fille de 5 mois. Alors qu’elle se réveillait aux 45 min./1h en pleurs, elle réussit depuis 2 jours à s’endormir seule vers 8h, puis biberon à 1h du matin mais je la recouche semi-éveillée et elle se rendort toute seule sans problème jusqu’à 6h du matin.

    Cependant, pour les siestes durant le jour, et particulièrement la sieste de fin de journée (qui pour l’instant s’avère être vers 5h30), ma fille est inconsolable. Même quand je la prends dans mes bras et que je lui parle calmement, elle ne se calme pas. Ce soir, j’ai tenté pendant 20 minutes de la calmée (à travers lesquelles j’ai tenté de la coucher dès le très bref moment d’acalmie et ajouter 15 secondes à chaque fois que je la reprenais), mais elle était rendue complètement paniquée. La dernière fois que je l’ai prise, cela faisait 2 min. 45 qu’elle pleurait dans son lit (j’étais rendue à ce décompte), et elle était totalement inconsable et complètement épuisée. Alors je l’ai couchée dans son lit après 10 min. de pleurs intenses (sans oubiler qu’elle pleurait déjà depuis un bon moment dans ma tentative d’appliquer la méthode des 15 secondes), je lui ai donné sa suce et elle s’est endormie presque sur le champ… Je me doute que ce n’est peut-être pas la bonne façon, mais qu’est-ce que je devais faire? Je crois que si je l’avais gardée plus longtemps dans mes bras pour tenter de la calmer sans sa suce, elle se serait endormie d’épuisement de toute façon, ce qui n’est pas mieux.

    Bref, que faire si ma fille n’arrive PAS à se calmer dans mes bras et qu’il m’est impossible de la déposer calmée? Et est-ce que « ça vaut vraiment la peine » de la laisser pleureur 45 min. pour lui faire faire une sieste vers 17h30, alors que c’est bientôt le temps de la coucher pour la nuit?
    Merci!

    • Brigitte Langevin dit :

      Bonjour Isabelle,
      Lorsque c’est aussi difficile à la troisième sieste, parfois c’est que le bébé est trop fatigué. Il faut s’assurer que les périodes d’éveil ne dépassent pas 1h, 1h15 entre les périodes de siestes. Vous verrez que cela sera plus facile.

      Par ailleurs, en se levant à 6h le matin, elle devrait être mis au lit au plus tard à 19h le soir… et parfois avant si les signes de fatigue sont présents étant donné sa résistance à dormir le jour pour l’instant. Enfin, l’apprentissage au sommeil de jour est beaucoup plus long et demandant que celui de nuit, c’est normal.

  • Geneviève dit :

    Le jour, ma fille ne dort que dans mes bras

    Bonjour,

    Ma fille a 13 semaines. La nuit, elle dort en moyenne 5-6 h d’affilée, boit et se rendort pour un autre 2 à 3 heures.

    Les siestes sont plus difficiles. J’avais cru comprendre que des tendances générales quant à ses heures de siestes se dégageraient avec le temps, Si bien que je note toutes ses périodes d’éveil et de sommeil depuis plusieurs semaines. Aucun schéma jusqu’à maintenant. De jour, elle ne dort que dans nos bras ou dans un porte-bébé. Si je la depose, meme très endormie, elle se reveille au bout de 5 minutes. Ses siestes varient entre 1 h et 2 h. Elle en fait 6 environ, puis se couche pour la nuit vers 23 h. Quand j’essaie de la coucher plus tôt, elle se réveille pour un dernier boire.

    Comment faire pour qu’elle dorme ailleurs que dans nos bras? Dort-elle suffisamment ?

    Merci.

    • Brigitte Langevin dit :

      Bonjour Geneviève,
      La nuit, le bébé a besoin de 11-12 de sommeil, parfois entrecoupé encore d’un boire à cet âge. De jour, elle doit totaliser un minimum de 4 de siestes (mieux encore 5 à 6h) afin que ses nuits ne se dégradent pas par une trop grande fatigue. Pour lui permettre de connecter avec son potentiel sommeil : s’endormir et se rendormir par elle-même, je vous suggère la lecture du livre Le sommeil du nourrisson dans lequel vous pourrez comprendre tous les enjeux de son sommeil et surtout une stratégie pour l’accompagner, car elle risque d’exprimer son mécontentement en cours de processus.

      Bon sommeil!

      Brigitte Langevin

  • Khadija dit :

    Comment avancer l’heure du coucher le soir?

    Bonjour,
    Ma fille de 6 mois et demi qui est nourrie exclusivement au lait maternel fait deux siestes dans la journée, une le matin de 1h jusqu’à 1h30 et une l’après-midi de 2h maximum avec une autre petite sieste en début de soirée. La nuit vers 23h ou 23h 30, elle commence à montrer des signes de fatigue et de sommeil mais résiste même si ses yeux se ferment jusqu’à 1h ou 1h30 parfois en ne voulant être que dans mes bras et ensuite réveil dans la nuit pour téter…

    Que me conseillez-vous de faire pour lui donner un vrai rythme et surtout avancer son heure du dodo le soir ?

    Merci beaucoup 🙂

    • Brigitte Langevin dit :

      Bonjour Khadija,
      Elle a assurément des signes de fatigue bien avant 23h, cependant, je présume que si vous la couchez avant elle a encore assez d’énergie pour exprimer son désaccord (pleurer) de dormir dans un lit au lieu de vos bras. Pour l’instant vous contournez les pleurs en misant sur une fatigue extrême pour la déposer dans son lit mais elle semble devenir de plus en plus habile à résister au sommeil. Je vous suggère la lecture du livre Le sommeil du nourrisson pour bien saisir les enjeux de son sommeil, mais surtout pour y découvrir une stratégie adaptée aux bébés de son groupe d’âge et de sa force de caractère. Vous pourrez alors l’accompagner à développer de bonnes habitudes de sommeil et vous la verrez se laisser aller au sommeil dans son lit autour de 19h pour la nuit, à l’intérieur de 3-4 nuits.

      Bon courage!

      Brigitte Langevin

  • Véronique dit :

    L’angoisse de la séparation la garde éveillée?

    Bonjour,
    J’ai une fille de 5 1/2 mois que je couche entièrement réveillée la nuit et lors de ses 3 siestes. Elle s’endort facilement et sans pleurer après avoir joué 5 minutes avec sa doudou à chaque fois. Cependant, le jour elle se réveille toujours après 45min de dodo et cris très fort jusqu’à la fin de la sieste (1h30 le matin, 2h début pm et 1h fin pm). La nuit, je la couche de 19h à 7h et elle dort 3h, pleure 2h, jusqu’à se que le soleil pointe dans sa chambre. Je ne lui donne plus de boire la nuit puisque son poids est suffisant.

    Cela fait 5 semaines que j’applique la méthode du 5-10-15-15.. min. J’ai débutée par le 15sec à ses 3 mois qui avait bien aidé au début, merci. Que fais-je comme erreur vu qu’elle ne se lasse pas de pleurer malgré mes interventions rapides et claires? Est ce l’angoisse de la séparation qui a débutée? Elle m’avait fait 4 ou 5 belles nuits pleines vers ses 4mois.
    Merci d’avance

  • Brigitte Langevin dit :

    Bonjour Véronique,
    Il ne s’agit pas de l’angoisse de séparation à cet âge. Cependant, il faudrait peut-être revoir vos interventions, car après 5 semaines de pratique du 5-10-15 minutes, il me semble évident que la confusion s’est installée pour votre fille. Par ailleurs, il faudrait peut-être aussi revoir son horaire, car elle semble avoir accumulée une fatigue qui a fait en sorte de nuire aussi à la qualité de son sommeil nocturne.
    Il est préférable, rendu à cette étape d’y aller par le biais d’une consultation téléphonique. Voici le lien pour en connaitre les modalités et le fonctionnement.
    Consultation téléphonique : http://www.brigittelangevin.com/services-aux-parents
    Au plaisir de se parler!

    Brigitte Langevin

1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles (9 votes, moyenne : 4,11 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Prévenez-moi quand de nouveaux commentaires sont ajoutés.